Vaccinations et médecine des voyages

Qu'est-ce que la fièvre jaune ?

Il s'agit d'une infection virale grave transmise par une espèce de moustique diurne (Aedes). La fièvre jaune commence trois à six jours après l'infection par un premier accès de fièvre. Dans un second épisode - après une phase apparemment saine - on observe une grave inflammation du foie, qui tue environ 20 % des patients.


Qui doit être vacciné contre la fièvre jaune ?

La vaccination est fortement recommandée lors de voyages dans des zones à haut risque (Afrique et Amérique latine) et est obligatoire à l'entrée dans la plupart des pays à haut risque pour protéger la santé publique.

Comment et quand la vaccination contre la fièvre jaune est-elle effectuée et à quoi faut-il faire attention ?

Le vaccin contre la fièvre jaune est un vaccin vivant et doit être administré sous la peau ou dans le muscle. Une seule vaccination est nécessaire, la protection commence environ 10 jours après la vaccination. Selon l'OMS, la protection vaccinale dure toute la vie après une seule vaccination.

La vaccination est généralement bien tolérée, des rougeurs cutanées, des gonflements ou encore des symptômes pseudo-grippaux apparaissent occasionnellement. Dans de rares cas, des réactions neurologiques au vaccin (méningite) ont été décrites.
Les personnes de plus de 60 ans ne devraient toutefois être vaccinées que si l'indication est strictement posée. Dans ce groupe d'âge, la fréquence des effets secondaires augmente et, dans de rares cas, des effets secondaires graves sont décrits.